VALÉRIE LAROUCHE

VALÉRIE LAROUCHE:
Femme avec pouvoir

Par Mélanie Roy

Fondé en 2001, Mères avec pouvoir aide les mamans monoparentales à se sortir de la précarité en leur offrant notamment des logements à loyer modique et du soutien dans la réalisation de leurs projets. Derrière plusieurs de ces histoires qui finissent bien, il y a Valérie Larouche, directrice générale de l’organisme. Entrevue avec une dame de cœur.

1. Qui es-tu en quelques mots?
Je m’appelle Valérie Larouche, je suis la maman de Camille et la belle-maman de deux merveilleuses adolescentes. J’ai l’esprit aventurier : je suis entre autres passionnée de roadtrip, de course à pied et de ski de fond. Je suis fan finie de yoga et de soirée entre amis, et aussi de ma petite fée Adèle et de mon neveu Alexis. J’œuvre dans le communautaire et je suis engagée à 1000 % dans mon travail, entourée d’une équipe magique. Quelques mots, vous disiez?


2. Que fais-tu dans la vie?
Je suis la directrice générale de Mères avec pouvoir, un organisme à but non lucratif qui offre du soutien aux femmes cheffes de familles monoparentales à modeste revenu ayant de jeunes enfants.

3. Comment t’es-tu rendue là où tu es aujourd’hui?
J’ai fait des détours, j’ai osé. J’ai sprinté des bouts… et erré à d’autres moments. Chemin faisant, je suis devenue une grande sœur, une tatie, puis une maman. J’ai eu la chance de rencontrer des gens extraordinaires, j’ai acheté un Westfalia, j’ai voyagé, j’ai fait une dépression majeure, j’ai rencontré l’amour, puis je me suis guérie de ma dépression. Je ne pourrais pas décrire exactement « où je suis rendue », mais je suis là où je suis et j’aime ma vie.

4. Si tu avais la chance de rencontrer la Valérie de 20 ans et de lui donner un conseil, lequel serait-ce?
Tu as de la valeur! Cultive ton audace, ta confiance et ton intuition. Demeure libre. Tout va bien aller et la suite sera magnifique. Et surtout, accepte qu’être forte, ce soit aussi exposer ses vulnérabilités.

5. Quelle est ta définition de l’ambition?
Prendre des risques et briser l’inertie. Écouter son cœur en demeurant sincère et authentique.

6. Quel est ton plus récent engouement artistique, et pourquoi? 
Est-ce le plus récent? En tout cas, c’est le plus fort : la pianiste Alexandra Stréliski. Je suis plutôt du genre romantique et je vis mes émotions intensément. Sa musique très cinématographique colle bien à ma personnalité!

7. L’entrevue a lieu au tout début de 2021. Comment envisages-tu la prochaine année?   
Je l’envisage avec intérêt, un peu d’inquiétude, mais beaucoup d’espoir. Autant personnellement que professionnellement, j’aurai des défis à relever. Je suis enthousiaste et un peu apeurée, mais le sport, l’amitié, la famille et la solidarité au travail seront les clés du succès.

8. As-tu un souhait à formuler pour la prochaine année?
Plus de détachement, moins de résistance!


Pour suivre Valérie sur les réseaux sociaux ou faire un don à Mères avec pouvoir :
-