Pascale Girardin

PASCALE GIRARDIN:
Libre et entière

Par Mélanie Roy

Vaisselle, objets usuels, installations, œuvres d’art intégrées à l’architecture: la céramiste Pascale Girardin sublime tout ce qui porte sa signature, reconnaissable entre toutes. Entrevue avec une adepte des formes franches et de la sculpture («comme Gabrielle!», affirme-t-elle) au sommet de son art.

1. Qui es-tu et que fais-tu dans la vie?
Je suis Pascale Girardin, artiste-céramiste.

2. Comment t’es-tu rendue là où tu es aujourd’hui?
Par la curiosité et mon intérêt pour la science, la biologie, les arts, les activités sportives, la méthodologie, les mathématiques, la littérature, la musique en tous genres, et la découverte d’une matière [l’argile] qui englobe l’ensemble de ces disciplines et plus encore. Une matière qui enseigne la patience, la flexibilité d’esprit, l’envie de chercher toujours plus loin, de lâcher prise, de reprendre, et enfin, de faire face à son tempérament.


3. Quel mot te décrit le mieux, et pourquoi?
Curieuse. Je ne sais pas pourquoi on naît comme ça.

4. Si tu avais la chance de rencontrer la Pascale de 20 ans et de lui donner un conseil, lequel serait-ce? 
Je lui dirais de ne pas essayer de dégager un sens à sa vie et à ses choix. Qu’elle trace un chemin qui n’est pas encore pisté.

5. Que te dis-tu pour te donner du courage, pour te sentir forte?
Je ne suis pas ce que je fais – ni mes accomplissements ni mes échecs.

 

6. Quel est ton plus récent engouement artistique, et pourquoi?
La chanteuse française Catherine Ringer [connue notamment comme membre du groupe Les Rita Mitsouko]. Elle montre le chemin, car elle est entière.

7. Difficile de faire abstraction du contexte particulier dans lequel a lieu cette entrevue... Qu'est-ce que la COVID a changé pour toi? 
Elle m’a donné plus de temps pour me poser et pour enseigner à ma petite équipe, mais aussi moins de contrats et d’argent.

8. As-tu un souhait à formuler pour l’année qui commence?
J’aimerais surtout souhaiter de la patience et beaucoup de courage à ceux qui n’en peuvent plus!

9. As-tu une devise, et si oui, laquelle? 

Il faut cultiver la liberté.

Pour suivre Pascale sur les réseaux sociaux :
-